Crise d’angoisse : comment la reconnaître et en venir à bout ?

L’angoisse est un malaise que seule la personne qui la ressent peut expliquer. Parfois, la victime de ce mal n’a même pas les mots pour le décrire. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un trouble assez courant. Les symptômes les plus récurrents sont la palpitation, une transpiration excessive ainsi qu’une respiration difficile. Les angoisses sont souvent liées à un traumatisme psychologique. Elles ne quittent jamais une personne ou presque. Le mieux à faire serait d’essayer de canaliser vos peurs pour parvenir à les gérer.

La gestion d’une crise d’angoisse commence par une prise de conscience

Avant toute chose, il faut reconnaître que l’angoisse atteint pratiquement tout le monde. Elle arrive même aux personnes qui semblent avoir beaucoup d’assurance en elles. La gestion des symptômes fait la différence. Certains individus parviennent à mieux contenir les signes de peur. D’autres sont terrassés à chaque épisode. Quoi qu’il en soit, il faudra commencer par prendre conscience de ses sentiments. Les spécialistes recommandent de ne jamais refouler ni chercher à les enfouir. Dans tous les cas, il faut apprendre à bien identifier l’angoisse et la différencier d’autres sentiments. Chez certaines personnes, les symptômes sont loin d’être violents. Il n’y a pas de difficulté respiratoire ni de transpiration inexpliquée. La panique se manifeste davantage par des comportements inhabituels, dont le ricanement excessif. La retranscription demande de temps à autre l’aide d’une personne extérieure. Cette dernière peut faire partie des proches ou bien un spécialiste de la psychologie. Son sens de l’observation lui permettra de distinguer les rires d’angoisse des ressentis réellement joyeux. L’attitude va parfois à l’encontre de l’illusion de contrôle. Les mouvements des membres ainsi que l’expression faciale peuvent parfois trahir une personne angoissée.

Des actions concrètes pour se libérer de l’angoisse

Une personne angoissée doit commencer par reconnaître son état. Les spécialistes du bien-être recommandent un aveu verbal. Parler de ses peurs permet de se libérer partiellement d’elles. Puis, il existe différentes activités qui aident à surmonter l’angoisse. Le yoga figure en tête des disciplines conseillées par les spécialistes. Cette pratique mélange les mouvements corporels à la respiration zen. Rendez-vous sur www.lorisvitry.com pour en savoir plus. Le massage ayurvédique a également apporté ses fruits. Il a pour effet d’apaiser la personne. Elle apprend alors à avoir beaucoup plus confiance en elle.

Certaines pratiques cherchent à rétablir la connexion entre le corps et l’esprit. Des solutions alternatives comme l’hypnose proposent de faire une introspection. Un guide demande alors à un patient d’aller chercher les souvenirs négatifs au fond de lui-même. Une fois que cette personne se retrouve avec la situation qui l’angoisse, elle effectue les réparations en profondeur. Les thérapies modernes proposent également une méthode similaire. Lorsqu’un individu angoissé se trouve sur la voie de la guérison, elle a intérêt à adopter un mode de vie plus sain. Ceux qui mènent une existence à 200 km/h doivent apprendre à apprécier chaque instant sans se presser. Il faut reprendre goût à la vie et se concentrer sur les choses essentielles. Une alimentation équilibrée et beaucoup de sommeil vont aussi aider. Contrairement à ce que certains avancent, le bonheur réside dans les choses simples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *