Adopter une technique de respiration efficace pour être performant au sport

La qualité de votre respiration est l’un des facteurs qui déterminent votre performance au sport. Si vous désirez ainsi accroitre votre niveau, apprenez comment bien respirer lors d’une séance d’exercice.

Vous faites du running ? Respirez par le ventre

Lors d’ une séance de running, la respiration ventrale reste la plus efficace. Elle vous permet de conserver le maximum d’oxygène dans votre organisme et vous aide à accroitre naturellement la capacité de vos poumons. En faisant gonfler votre ventre à la place de votre poitrine, vous soufflerez de manière plus fluide, et vous éviterez de perdre de l’énergie à respirer. Pour vous y habituer, commencez par un rythme sur quatre pas, dont deux pas en inspiration et deux autres en expiration.

Comment respirer si vous faites de la musculation ?

Pour toutes les disciplines de renforcement musculaire, apprenez à expirer au moment où vous faites l’effort, et à inspirer lors de la récupération. À titre d’exemple, expirez en continu lorsque vous êtes en train de soulever des poids ou de tirer des élastiques. Une fois que vous vous remettez à votre position initiale, inspirez profondément, puis reprenez l’expiration dès lors que vous recommencez l’exercice. Même si l’inverse vous semble plus évident, sachez qu’avec cette méthode, vous fatiguez vos poumons et diminuez vos performances plus rapidement.

Si vous faites du footing, quelle technique de respiration adopter ?

L’astuce lors d’une « course lente » est de respirer de façon régulière, sans forcer. Si vous faites ainsi du footing ou du cyclisme, la règle est d’effectuer une expiration deux fois plus longue que l’inspiration. Pour ne pas caler votre rythme cardiaque, évitez de faire deux expirations successives. Assurez-vous que la vôtre soit longue et continue. Si, par contre, vous faites de la « course rapide » comme le sprint, préférez la respiration complète avec une inspiration nasale suivie immédiatement d’une expiration buccale. Grâce à ce système d’isométrie, vous comblerez votre manque d’oxygène dû à l’effort, et votre organisme ne sera pas en souffrance, quelle que soit la durée de la séance. Cette technique reste aussi valable pour le football, le basket, et le tennis.

Comment maîtriser son souffle et avoir un organisme plus endurant au sport ?

Apprendre les techniques de respiration précédemment citées vous permet déjà d’avoir plus d’endurance au sport. Si vous voulez expérimenter d’autres méthodes pour la maîtrise de votre respiration, pensez également à consulter la page https://www.parlons-sport.fr/methode-wim-hof/. Vous y découvrirez la technique de respiration de Wim Hof. Ce dernier est un célèbre Néerlandais connu pour sa capacité à résister à des températures extrêmement basses. Sur le site, vous saurez à quel point une séance de douche glacée peut renforcer votre capacité de concentration, stimuler votre circulation sanguine, et donc contribuer à l’accroissement de vos capacités physiques, menant automatiquement à une croissance remarquable de vos performances sportives. Pour être plus endurant, laissez-vous tenter par cette technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *