Comment prévenir les lumbagos ?

Les lumbagos sont des maladies qui touchent le bas du dos. Ils se manifestent par de grandes douleurs et par un blocage. Dans certains cas, ils conduisent même jusqu’à un alitement pendant plusieurs jours. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est une maladie qui touche actuellement les jeunes comme les séniors.

Une maladie qui se développe au fil du temps

À titre de rappel, on tient à souligner que le lumbago est une maladie qui se développe au fil du temps. Elle n’arrive jamais soudainement. C’est le fruit, selon les ostéopathes, de plusieurs années de maltraitance du dos, aussi bien en position debout qu’assis. Et attention, quand vous êtes touché une fois, il n’y a pas véritablement de remède. Les ostéopathes ne peuvent que vous proposez des séances de soin pour éviter que la situation ne se reproduise, mais rien n’est jamais garanti.
Dans ce cas, autant prendre le problème à la source et faire en sorte de ne pas en être victime. Voici quelques astuces faciles et pratiques pour ce faire.

Changer de posture

Votre posture en général doit être modifiée pour vous assurer une meilleure distribution des poids sur votre colonne vertébrale.
En premier lieu, quand vous écrivez ou que vous travaillez, ayez le réflexe de toujours garder votre dos droit. Il faut que cette position soit la seule dont vous imposez au quotidien, et ce, que vous êtes en train de marcher ou de patienter debout à l’arrêt de bus.
En second lieu, si vous avez un objet lourd à porter, faites attention. C’est bien souvent le geste de trop qui provoquera le blocage. Il faut d’abord plier les jambes, au lieu du dos, pour le prendre. Et pensez également à distribuer le poids de manière équitable d’un côté et de l’autre de votre corps. Sachez que c’est justement pour préserver leur dos que les Chinois utilisent une poutre sur l’épaule entre deux seaux d’eau pour leur transport.
Et enfin, même si vous avez une charge de travail importante, vous devez penser à vous lever et à vous déplacer aussi souvent que possible. Le fait d’imposer la même position à votre dos des heures durant peut augmenter vos chances d’être victime de lumbago.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *