Manger des fibres pour éviter la constipation

Nous entendons souvent dire qu’il faut manger des fibres pour être en bonne santé. Ce serait un excellent moyen pour combattre naturellement la constipation. Certains spécialistes de l’alimentation avancent même qu’elles peuvent prévenir ou résoudre d’autres problèmes digestifs. Voici quelques détails concernant les fibres alimentaires et leurs bienfaits sur l’organisme.

Les fibres alimentaires sont excellentes pour le transit intestinal

Un régime alimentaire anti-constipation doit contenir beaucoup de fibres. Ce sont des constituants végétaux qui ne peuvent pas être assimilés par l’organisme. Étant donné qu’ils sont impossibles à digérer, ces éléments passent le long du transit intestinal. Ces fibres ont le mérite de drainer sur leur passage les restes de la digestion. Elles donnent aussi une plus grande quantité de déchets. Ce qui facilite davantage la défécation. De ce fait, il est important d’ajouter des fibres à l’alimentation quotidienne. Cette recommandation s’adresse surtout aux personnes sujettes à la constipation chronique. La qualité de la selle dépend de la bile. Ce liquide sécrété par la vésicule biliaire entre dans la digestion. Il donne également la couleur jaune ou vert à la selle. Les personnes souffrant de problème biliaire doivent consommer beaucoup d’aliments fibreux. Cette disposition les aide à mieux évacuer les déchets.

Deux sortes de fibre dans l’alimentation

Les fibres dites insolubles sont particulièrement recommandées pour les personnes vivant avec le diabète. En effet, ces éléments ont la particularité de réduire le taux de sucre dans le sang. Ils aident également dans la régulation de taux de cholestérol. Ces fibres insolubles se trouvent généralement dans le cœur des légumes. Le son d’avoine en contient aussi. Quoi qu’il en soit, ces constituants végétaux jouent un rôle important dans le processus d’évacuation des résidus digestifs. Pour leur part, les fibres dites solubles sont abondantes près de la peau des fruits, des légumes et de certaines céréales. Elles ont la particularité d’être moins vulnérables aux attaques des bactéries qui vivent dans le colon. Leur rôle consiste surtout à augmenter la quantité de selle afin d’en faciliter la sortie par pesanteur.

Quels aliments fibreux consommer ?

Il faut manger des fibres solubles et insolubles. Pour cela, il vaut mieux privilégier une alimentation avec beaucoup de graines et de noix. Les légumes ont aussi l’avantage d’être fibreux. Cependant, il faut faire preuve de tact pour arriver à persuader les enfants d’en manger. Heureusement, le fait de réduire les carottes et les pommes de terre en purée n’altèrent en rien la qualité de légumes fibreux. Étant donné que les aliments d’origine animale ne contiennent pas de fibres, il vaut mieux les modérer. En compensation, il faut introduire le soja dans le régime habituel. Cet oléagineux a la particularité de se prêter à toutes les présentations. Il existe même des steaks à 100% soja. De toute manière, il faut ajouter davantage de haricots verts, de riz complet ou de fruits au menu. La banane, le kiwi ainsi que la poire sont particulièrement recommandés. Toutefois, la teneur en fibre est nettement supérieure avec les figues et les amandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *