Tout ce qu’il faut savoir sur l’essoufflement

L’essoufflement, aussi appelé dyspnée, se traduit par l’augmentation du rythme respiratoire. Par cela, le corps essaie d’augmenter son apport en oxygène. Comme beaucoup le savent, l’essoufflement se présente après un effort physique intense. C’est donc une réaction normale du corps. Mais lorsque l’essoufflement arrive sans aucune raison, il devient un problème à ne pas négliger.

Les causes de l’essoufflement :

L’essoufflement est dû à diverses pathologies, notamment les maladies des poumons, les maladies cardiaques et les maladies métaboliques telles que l’obésité. L’essoufflement peut aussi avoir une cause psychologique comme les crises d’angoisse et l’anxiété. En tout cas, selon les médecins, les causes les plus fréquentes qu’on trouve sont :
• Asthme
• Pneumonie
• Crise cardiaque ou douleur thoracique
• Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)
• Désadaptation physique (ramollissement des muscles et du cœur à cause de l’inactivité)
• Séjour non supporté en haute altitude
• Embolie pulmonaire
• Tabagisme
Lorsque l’essoufflement survient brusquement, appelez rapidement de l’aide, car il est possible que ce soit une crise cardiaque ou une embolie pulmonaire. Si c’est le cas, les secours, arrivés à temps, peuvent sauver la vie de la victime.

Les symptômes de l’essoufflement :

Il est également essentiel de vérifier si l’essoufflement est accompagné de ces symptômes :
• Gonflement des pieds ou des chevilles
• Problèmes respiratoires en position allongée
• Forte fièvre et toux
• Lèvres et bout des doigts qui deviennent bleus
• Sifflement lors de la respiration
• Aggravation brusque des symptômes
Si l’essoufflement est chronique, un bilan médical complet permettra d’en connaître la cause. Donc, si vous vous essoufflez pour un rien, ne tardez pas à voir votre médecin.

Les conséquences de l’essoufflement :

L’essoufflement peut nous affaiblir et rendre les activités habituelles plus difficiles telles que la montée d’escalier, le ménage, etc. Il peut impacter sur votre vie professionnelle, mais aussi sur votre vie sociale et votre vie de couple. Alors, ne tardez pas à traiter ce mal, car l’essoufflement, ne l’oublions pas, peut aussi entraîner une mauvaise oxygénation des organes. Il doit donc être soigné le plus vite possible.

 

 

Que faire en cas d’essoufflement ?

Pour traiter ce problème de respiration, selon http://essoufflement.fr, il faut tenir compte des causes et intervenir en conséquence.
• Si le symptôme survient après un effort physique, prenez juste une pause. Cela devra l’apaiser au bout de quelques minutes.
• Si l’essoufflement est associé à une crise d’asthme, du Salbumatol ou de la Ventoline peut atténuer les symptômes. Des médicaments plus puissants peuvent également être donnés à l’hôpital.
• En cas de pathologie cardiaque, une prise en charge adaptée permettra de soulager les symptômes dans la mesure du possible.
• En cas de maladie respiratoire, un traitement adapté tel que les antibiotiques sera prescrit.
• D’après plusieurs observations cliniques, l’usage de cacao ou de chocolat noir peut baisser la pression artérielle. Ceci s’explique surtout par la haute teneur en polyphénols du cacao.
En général, si vous vous essoufflez facilement, vous devez :
• Arrêter de fumer le plus vite possible
• Éviter de vous exposer à la pollution atmosphérique
• Éviter les passages en altitude
• Envisager de perdre du poids si vous êtes en surpoids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *